Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mars 2015 2 31 /03 /mars /2015 18:17
Tout disparaîtra ...

Ce n’était pas
Une aile d’oiseau.
C’était une feuille
Qui battait au vent.
Seulement
Il n’y avait pas de vent.

Guillevic

 

 

 

( Acrylique sur toile 90x90)

Partager cet article

Repost0

commentaires

fazou 30/04/2015 13:31

Alors c'était une feuille qui oubliait le rythme… !…
Par cette faille du tableau, les seins de cette jeune fille…?

Marie-Claire 16/07/2015 00:25

Ou les genoux, Fazou :)

Guern' de Bé 16/04/2015 18:58

Une noyée au fil de l'eau. Ça me fait penser à un poème de La Fontaine "Une femme noyée".
http://www.la-fontaine-ch-thierry.net/femnoyee.htm

Marie-Claire 16/07/2015 00:24

Tu as bien fait de mettre le lien. Je ne connaissais pas ce poème ;)
Elle n'est ni noyée, ni effacée. Enfin pas encore ... Mais elle est résignée, prête à rejoindre l'abîme où elle s'enfonce peu à peu...