Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 avril 2006 2 11 /04 /avril /2006 13:58

?

Partager cet article

Repost0

commentaires

mel 19/04/2006 04:00

Salut MC, je reviens chez toi avec bcp de plaisir..pour découvrir un tableau qui me frappe et me correspond..je ne sais dans quelle optique tu voyais cette peinture..mais je le ressens comme qlq'un qui est pris au piège de ses émotions..pris au piège des attentes des autres...des choix..qu'il a fait ou qu'on a fait pour lui..quelqu'un...pris au piège de sa propre vie. bisous !

IntoX 14/04/2006 11:26

Coucou,
De nouvelles choses superbes par chez toi, je vais veiller à faire un nouvel article dans les jours qui suivent. Bonne continuation. Bises.

philippe charpentier 12/04/2006 16:15

C'etait une ruse pour que tu t'amuses

Grenouille de Bénitier 12/04/2006 14:20

Zut, je ne veux mettre personne mal à l'aise... C'était vraiment pas le but. En fait, c'était plutôt un compliment, pour toi et pour tes commentateurs. Les poètes, les philosophes sont quand même la crême de l'humanité, non ? Il n'y avait pas une once d'ironie dans mon commentaire.
Ca m'arrive aussi d'être sérieuse. Oui, oui.
Mon humour est au quatorzième degré ????

Grenouille de Bénitier 12/04/2006 00:20

Ton blog inspire les philosophes et les psychologues, sans parler des poètes. Tu es en train de devenir une muse.

Marie-Claire 12/04/2006 11:07

Si je ne connaissais pas ton humour légendaire au quatorzième degré... c'est le genre de comm' qui, je trouve, pourrait mettre tout le monde mal à l'aise...moi, en particulier. Je ne suis pas régulière en article, donc plus de temps pour s'y "poser" quand il y en a un. Celui ci en particulier commence par un "?" , forçant ainsi  une reflexion.  Et tout ce qui est dit m'apporte beaucoup car je peins de manière "instinctive" , comme une libération, et les commentaires me permettent parfois de comprendre ce que j'ai du mal à intellectualiser, étant trop centrée sur ma propre émotion.... (PS : relis les commentaires de mon article "instable", tu verras que je peux être aussi la "muse" du fromage, lol !)

Christian 11/04/2006 23:50

S'abriter dans son oeil pour avoir la liberté de contempler la vie des autres, Se cacher dans la vue des autres pour avoir la liberté de se regarder soi-même

Marie-Claire 12/04/2006 10:47

:0101:.......Une première phrase qui pourrait s'appliquer aux photographes ;-) et la deuxième aux "blogueurs"....Et me concernant, les deux mon capitaine ! C'est selon...

dick shaver 11/04/2006 22:57

je ne sais pas s'il s'agit du détail d'un tableau mais j'imagine qu'il s'agit d'un oeil entrouvert. Et dans la pupille de cet oeil vit quelqu'un qui se cache ?

Josie 11/04/2006 22:53

Bonne nuit Marie-Claire. Ne pas se laisser pièger dans cette toile. Biz

Bob 11/04/2006 22:28

Marie-Claire au coeur de la toile d'araignée : prisonnière ou actrice ?

Marie-Claire 11/04/2006 22:52

Ou tout simplement spectatrice... en attente, peut-être...mais parée à toutes les éventualités, bonnes ou mauvaises

thezou 11/04/2006 20:30

Ce tableau me fait penser a un oeil qui s'ouvre sur la vue d'un soleil un peu trop triste :-)
Je te fais un gros bisous !
 

domi 11/04/2006 20:26

où le piège se referme ..

philippe charpentier 11/04/2006 20:07

Grenouille fait réference a la Cicciollina !

philippe charpentier 11/04/2006 20:07

La toile s'entrouvre ! ou alors l'araignée femelle attends le mâle pour le dévorer.

Marie-Claire 11/04/2006 22:50

Peut-être ... ou alors elle se protège?

Grenouille de Bénitier 11/04/2006 17:26

J'aime bien les sourcils très fournis et très noirs. Je trouve ça très sexy ! Toujours un oeil et toujours enchaînée (ou enlacée) ? Prisonnière du regard des autres ou de son propre regard ? C'est clair, tu inspires à la psychanalyse.

Marie-Claire 11/04/2006 22:49

Des interrogations auxquelles je n'ai pas de réponses... je m'y perds moi-même !            Et ce n'est pas trop mon goût les sourcils noirs et trés épais...ni les poils sous les bras d'ailleurs...ni ceux laissés naturellement sur les jambes ! ;-))))

Smiley perdu dans ses pensées 11/04/2006 17:03

Au coeur de la toile, mon esprit désordonné exalte les couleurs, au coeur du voile, comme faisant partie des cieux... changeant nuit et jour, comme pour toujours... retrouver enfin ...

Marie-Claire 11/04/2006 22:43

Le smiley se perd en laissant de jolis cailloux derrière lui...On ne peut que le suivre