Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 octobre 2008 7 26 /10 /octobre /2008 21:29


Main sans lent demain
Juste un présent
qui est passé



 




.....

Instant éphémère
Effet mer
Pour ne plus toucher terre

Un souffle ...
De l'air.







Partager cet article

Repost0

commentaires

fbd 29/10/2008 10:33

Pire que morve au coeur, mais ça deviendrait trash :-D(Oublié d'enlever le déguisement!)

Marie-Claire 01/11/2008 00:36


Tu peux faire trash sur mon blog car  même pas peur du crash  ( au point où il en est )  ;-)



lion 27/10/2008 19:50

Vague à l'âmeJeter l'ancre!!

Marie-Claire 27/10/2008 22:47



On ne dit plus "vague à l'âme "  mais "morve au coeur"  ! Je préfère cette belle expression trouvée par Grenouille dans un de mes articles
( http://pourquoi.pas.over-blog.com/article-22935730-6.html#anchorComment )
Si le port n'est toujours pas à portée de vue, la mer est redevenue calme ...
T'as l'ascendant qui rugit , Fazou ? :0012:



Guernouille de Bé 27/10/2008 13:54

C'est vrai qu'elle fait araignée cette main. On sent qu'elle veut prendre possession. Et l'autre s'accroche...Tous les instants sont éphémères mais pas de la même façon. C'est seulement quand on souffre qu'ils durent.

Marie-Claire 27/10/2008 22:41


Et l'autre s'accroche ... à son sac à main en fait !  (toujours garder les pieds sur terre ... même la tête dans les
airs : dit la grande romantique ) :-)
Pas de lien avec l'article précédent (ni même mon mail ), autre moment qui s'est superposé ... Un moment  improbable,  même pas imaginable, mais qui arrive, comme un cadeau
. A vivre sans se poser de questions . Une parenthèse qui ne s'accroche à rien , ni au passé, ni au futur ... Une bulle d'air .


eustache 27/10/2008 10:30

t'as une araignée sur l'épaule...merci pour tous tes comms chez moi :)

Marie-Claire 27/10/2008 21:56


Je n'ai pas peur des araignées ;-)
Et de rien, j'ai trouvé de quoi m'inspirer des mots chez toi ... Alors à bientôt !


Robert 26/10/2008 23:25

Il est d'une nouvelle ère, que nous ne respirons plus sur le long terme, mais sur des souffles aussi courts que profonds, aussi forts qu'éphémères

Marie-Claire 27/10/2008 21:54


Joli phrase, Robert . Tes mots manquaient.
Le souffle court ... à perdre haleine. 
La vie est un sprint qu'il ne faut pas rater.
Bizz !