Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 novembre 2006 3 15 /11 /novembre /2006 21:25

 

 

 

 

Souvenir, souvenir, que me veux tu ? L'automne

Faisait voler la grive à travers l'air atone,

Et le soleil dardait un rayon monotone

Sur le bois jaunissant où la bise détonne.

 

Paul Verlaine.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Thezou 16/11/2006 11:12

J'aimerai beaucoup voir le chat de Dick avec une cagoule rose en laine feutrée.....
La nature poursuit sa course, afin que nous en profitions, et c'est un vrai régal pour nos yeux,  et nos sens......
Je t'embrasse !

Marie-Claire 18/11/2006 22:16

Je t'embrasse également ...

G de B 16/11/2006 11:06

Au premier coup d'oeil, j'ai cru qu'il y avait une armée en haut de la colline, comme dans un western... juste une armée végétale et pacifique...

Marie-Claire 18/11/2006 22:15

Les sapins se dressent tels des soldats ... c'est des casques verts, tu as raison : pacifiques ...

josie 16/11/2006 09:33

Tiens je viens de m'apercevoir que j'ai oublié un mot dans la dernière phrase ! Beau jour ! Ce qui est le cas puisque te voilà revenue ! Bisous.

Marie-Claire 18/11/2006 22:14

C'est trés gentil ce que tu dis ... Bisou à toi

Téo 16/11/2006 07:11

Lignes d'horizon, forêts qui apellent une nature endormie, voici un cliché très original. Bonne journée. @ +

Marie-Claire 18/11/2006 22:13

Merci  Téo ...  Et à bientôt !

dick shaver 16/11/2006 01:02

Très heureux de te revoir Marie-Claire :-)
Nevermore, j'ai toujours aimé ce mot, il revient aussi dans le poème d'Edgar Poe le Corbeau...
un horizon tout en ondulations, les hauts et les bas du fil des choses...
Ps : gros problème avec ma cagoule en laine angora rose. je l'ai mise à bouillir, maintenant c'est mon chat qui la porte...
 

Marie-Claire 18/11/2006 22:12

Finalement cette cagoule ne t'allait pas si bien que ça ... Le rose bonbon n'est pas flatteur pour le teint . Contente d'avoir tes commentaires, Dick !

josie 15/11/2006 23:09

Nous étions seul à seule et marchions en rêvant
Elle et moi, les cheveux et la pensée au vent
Soudain tournant vers moi son regard émouvant
Quel fut ton plus jour ? fit sa voix d'or vivant.
Heureuse de te retrouver ! bises

Marie-Claire 18/11/2006 22:10

Merci ...