Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 décembre 2006 5 15 /12 /décembre /2006 23:01

 

 

 

 

Pour ébranler irrémédiablement un coeur, le Destin n'a pas toujour besoin de prendre un grand élan et de déployer une force brutale et brusque ; il semble que précisément son indomptable volonté formatrice éprouve un plaisir spécial à faire naître d'un motif futile la destruction.

Dans notre obscure langue humaine, nous appelons ce premier contact sans gravité "cause occasionnelle" et nous comparons avec étonnement son peu d'importance apparente avec les conséquences souvent  formidables qui en dérivent : mais de même qu'une maladie ne commence pas avec son diagnostic, de même le sort d'un homme ne commence pas au moment où il devient visible, et où il se réalise.

Toujours, dans l'esprit et dans le sang, le Destin oeuvre intérieurement, longtemps avant de toucher l'âme du dehors.

Se connaître, c'est déjà se défendre, et la plupart du temps inutilement.

 

Stefan SWEIG.   

Partager cet article

Repost0

commentaires

josie 20/12/2006 10:48

En ce mercredi bien frisquet un petit coucou Marie-Claire. Le destin n'est pas toujours celui que l'on pourrait espérer, même que parfois, il nous surprend, pas sans tristesse du reste, mais il faut s'en accomoder, et souvent on a l'impression de connaître les personnes qui nous entourent, et on tombe de haut sous les reproches alors que.........!
Merci pour ton mail ,bien reçu, très heureuse d'avoir de tes nouvelles en dehors du blog. je t'embrasse très fort!
( Oui! le temps est à l'hiver, les portes se referment.......)

Marie-Claire 21/12/2006 00:14

La lucidité , si elle est bonne conseillère, n'est pas forcément une partenaire de rêve ... mais il faut faire avec !  Bisou et bonne nuit Josie !

thierry B 20/12/2006 08:48

le temps est à l'hiver, bises!

Marie-Claire 21/12/2006 00:11

Oui, il fait froid en ce moment !       Bise à toi aussi

P.C 20/12/2006 02:15

L'innocence quand on l'a vraiment ,rien ne peut la faire disparaitre .Sinon peut être les barrieres que l'on refuse soi même de faire sauteren pensant que c'est aux autres de le faire.C'est l'innocence des autres qui finit par disparaitre devant les murs.

Marie-Claire 21/12/2006 00:10

Tu te contredis Philippe... si l'innocence, quand on l'a vraiment, ne peut disparaître ... Alors pourquoi celle des "autres" devrait s'arrêter devant un mur ?  Il y a plusieurs "innocences " ? 

doucette 20/12/2006 01:20

Le destin crée en nos coeurs de petites secousses télluriques, afin de faire découvrir et exploser, en et hors de nous, le volcan qui sommeille.

Marie-Claire 21/12/2006 00:04

Il ne reste parfois plus que les cendres ... Merci de ton commentaire , Doucette.

Joël 18/12/2006 23:23

Je ne suis pas forcément d'accord avec la derniére phrase, mais bon, pourquoi pas.
Bonne nuit et à bientôt    :0059:

Marie-Claire 20/12/2006 00:18

   Bonne nuit à toi Joël et à trés bientôt !!

Maryse 18/12/2006 20:03

Coucou Marie Claire, un petit bonsoir en passant...texte qui fait réfléchir effectivement, mais j'ai du mal à laisser un comm.....  , dans ma  liste de poèmes classique, il y a un de F. Coppée"ruines du coeur"..regarde si tu as le temps ! @+ bonne soirée

Marie-Claire 20/12/2006 00:14

Merci Maryse pour ton commentaire  ... et  un autre merci pour ton attention ( j'ai pris le temps d'aller le lire ... )

aben 18/12/2006 11:17

Pas très encourageants les derniers mots du pseudo psy-poête-moraliste : "...la plupart diu temps inutilement " est la version inversée de "...et quelques fois, ça marche !"Pourquoi emploie-t-il la forme négative qui appelle au renoncement au lieu de celle qui encourage au combat ? C'est peut être son problême, mais surement pas ma solution.Très bonne journée

Marie-Claire 20/12/2006 00:13

Merci Aben pour ton commentaire  ... ( et ta colère si pleine de vie  !  J'aime beaucoup ... )

bellelurette 18/12/2006 08:04

Je suppose que c'est moi la personne superficielle. Et bien comme cela, tout le monde saura que si on me gratte le vernis, il n'y a rien en dessous.

Marie-Claire 20/12/2006 00:12

Commentaire pas pour moi, non plus .... ( meuhh non Bellelurette, on sait bien que non !)

prune 17/12/2006 23:10

Je crois que l'amour véritable ne fait pas souffrir mais au contraire illumine le coeur, mais il faut avant tout le reconnaître, l'accepter et en prendre soin pour ne pas le perdre. C'est difficile !Je t'embrasse

Marie-Claire 20/12/2006 00:10

Merci Prune pour ton commentaire ...   Je pensais "coeur" au sens plus large qu'une relation amoureuse ... Tout ce qui touche à l'affect... depuis toujours . Bisou

dick shaver 17/12/2006 23:02

Je suis venu et revenu plusieurs fois sur ton article Marie-Claire mais j'avais du mal à faire un commentaire. C'est un texte dense, qui parle de manière ramassée de ce qui a donné des tonnes de littérature : le coeur détruit. Je trouve cela très bien écrit (j'ai honte mais je n'ai jamais lu sweig). Il insiste sur le travail insidieux des causes premières, du lent travail de destruction.
Je me dis que c'est un peu comme dans la nature. L'érosion est un phénomène puissant, irréversible qui ne se détecte pas à l'oeil nu. C'est seulement en comparant deux photos, une ancienne et une récente que l'on comprend tout à coup que quelque chose a disparu à jamais...

Marie-Claire 20/12/2006 00:08

Merci Dick pour ton commentaire  ...   Vraiment. Ce n'est pas toujours facile de laisser un commentaire ... ni une réponse à un commentaire parfois ;-) !         C'est une belle image que tu as trouvée , qui correspond exactement à ce texte, tel que je l'ai ressenti ... Il y avait une forme d'innocence que j'avais gardé dans mon coeur, malgré les blessures, malgré le temps, malgré tout...c'est elle qui est partie définitivement.

P.C 17/12/2006 20:48

Aucun texte d'un "autre " ne peut s'appliquer à soi.Commençons donc à s'exprimer soi même.Puis à exprimer   ,à dire ,à faire sentir . L'autre n'est pas un devin et il a besoin de points d'appuis . Le geant Atlas lui même avait besoin d'un point d'appui pour soulever le monde.

Marie-Claire 20/12/2006 00:02

Merci Philippe pour ton commentaire ... ( Je m'exprime !  A ma façon ... qui est peut-être différente de la tienne ou d'autres ...Et si, il arrive parfois qu'en lisant les mots d'un "autre" on voit enfin mis en forme ce qu'on ressentait sans savoir (ou pouvoir)  le formuler ... Pas tous des devins, pas tous des génies non plus ! )

G de B 17/12/2006 13:20

Pas de toi Josie, j'étais de mauvais poil. Faut pas faire attention...

Marie-Claire 19/12/2006 23:59

Une LDV est si vite arrivée ... :-) (mais c'est pas pour moi non plus !)

Josie 17/12/2006 09:08

Personnes superficielles Grenouille de qui parles-tu ?
Bisous Marie-Claire et bon dimanche !

Marie-Claire 19/12/2006 23:58

Euh là ... c'est pas pour moi, alors je m'éclipse ...

Téo 16/12/2006 18:50

Effectivement pour "ébranler un coeur" le destin ne prend pas de gants en soie, il frappe durement, brutalement et sans pitié, sans protection et pourtant...... quoiqu'il en soit la Vie reste la plus forte c'est Elle qui doit avoir le dernier mot, et ce malgré les nuages que cette photo exprime la Vie ne saurais s'attarder en chemins rocailleux éternellement, l'Espoir est en chemin..." Il y a toujours un cemin devant nous, un bateau, un train, une rive; il y a toujours un espoir au fond de nous, un projet, un désir, un appel..." Le plus dur est parfois de le repérer !  Bises à Marie-Claire au charmant sourire enchanté.

Marie-Claire 19/12/2006 23:57

Merci Téo pour ton commentaire ... ( Il y a des disparitions irrémédiables , mais la vie continue , heureusement )  ...  Je passerai le message à "Marie-Claire au charmant sourire enchanté" si je la revois, car en ce moment je suis beaucoup plus "Marie-Claire aux sourcils froncés" ! :-)

G de B 16/12/2006 16:59

Je cherche le coeur sur la photo, je cherche le rapport entre le texte et la photo...:0001: Et je trouve pas. Mais s'il est détruit, c'est peut-être normal qu'on le voit pas...D'ailleurs, elle est bizarre cette photo. Tu l'as prise de ta voiture ?
J'ai lu quand j'étais jeune "Amok" et "La pitié dangereuse", c'est surtout de ce dernier dont je me souviens, il m'avait mise très mal à l'aise. La pitié est un sentiment horrible.  Mais cet extrait n'en vient sans doute pas. Cela ne m'étonne pas que certaine personne superficielle ne le comprenne pas, il mérite qu'on le lise plusieurs fois.

Marie-Claire 19/12/2006 23:52

Merci Grenouille pour ton commentaire  ... ( et oui, j'ai démarré comme ça, je ne sais pas pourquoi d'ailleurs, le trip du jour, alors je continue ... même à toi !) :-) ... Sans doute, de la reconnaissance , parce qu'il y a des moments où toutes les formes "d'attentions" sont bienvenues... plus qu'à d'autres ...
La photo est prise de ma voiture ...Une fenêtre qui se referme lentement mais sûrement, les gouttes d'eau restant accrochées ...même quand le ciel s'éclaircit ... (en gros, c'était l'idée )

Joël 16/12/2006 16:16

Merci pour ton com.tu est la seule à avoir mal répondue.Ce n'est pas grave, il n'y avait rien à gagner. ;-))
Je te souhaite un trés bon week-end.

Marie-Claire 19/12/2006 23:48

Merci Joël pour ton commentaire ... ( et même que j'avais fait exprés ! ;-) )

phil 16/12/2006 14:16

Quelle littérature !!   C'est trés bien écrit  !  même un peu complexe !  Bonne journée   Phil

Marie-Claire 19/12/2006 23:44

Merci Phil pour ton commentaire ... (la vie est complexe ! )

Cécile 16/12/2006 10:49

J'ai lu ce roman il y a bien longtemps ... il est resté dans ma mémoire comme un neurone indestructible ... Cruauté des sentiments et de la vie .
A bientôt .

Marie-Claire 19/12/2006 23:44

Merci Cécile pour ton commentaire ... ( il y a certains livres, comme certains films d'ailleurs, qui "marquent" ...)

Josie 16/12/2006 09:23

Je ne sais pas si le destin y est pour quelque chose dans la destruction du coeur, mais, je crois que nous les humains nous lui aidons bien . Confus pour moi ce texte, le bonheur comme je le perçois, c'est celui que l'on veut bien s'accorder, même si ce n'est pas toujours facile.
Bon week-end Marie-Claire ! Je t'embrasse. Bises à tes enfants.

Marie-Claire 19/12/2006 23:42

Merci Josie pour ton commentaire ...  (un gros bisou à toi aussi !)

R.D 16/12/2006 09:09

Moi, quand je parle de Coeur, je parle d'Amour. C'est bien moins compliqué que ce texte. Quoi que !!!...

Marie-Claire 19/12/2006 23:41

Merci R.D pour ton commentaire ... ( et contente de te relire !)

Eric LÖW 16/12/2006 08:41

"faire naître d'un motif futile la destruction" : je me demande si ça ne suffit pas parce qu'en fait l'usure lente avait déjà fait son oeuvre ?

Marie-Claire 19/12/2006 23:40

Merci Eric pour ton commentaire ... ( C'est ainsi que je comprends cette phrase)

Sophie 16/12/2006 07:38

Pour ébranler un coeur il suffit d'un regard parfois....
Bon week end

Marie-Claire 19/12/2006 23:40

Merci Sophie pour ton commentaire ... ( des mots, aussi)

Gérard Méry 16/12/2006 01:07

pour ébranler un coeur, le mal de mer suffit et je sais de quoi je parle, mais pas grave ,de çà on s'en remet. bonne nuit ,ho ! oui il est l'heure.

Marie-Claire 19/12/2006 23:39

Merci Gérard pour ton commentaire ... ( il suffit, c'est vrai, de se remettre "en piste") Bonne nuit , l'heure approche aussi pour moi !

bellelurette 16/12/2006 00:51

Petite visite de courtoisie... J'ai du mal à comprendre ce texte.

Marie-Claire 19/12/2006 23:38

Merci Bellelurette pour ta visite de courtoisie ... (l'important, c'est de participer !) :-)

michel gonnet 16/12/2006 00:40

Bonsoir Marie Claire, merci pour votre visite et vohttp://admin.over-blog.com/crypto_img.php?309f74178bd5ctre commentaire.
J'apprécie ce texte qui offre tant de matière à penser. J'ai déjà parcouru votre site avec beaucoup de plaisir et mis un lien vers vous.

Je vous souhaite des temps de tendresse et de douceur.

michel.

Marie-Claire 19/12/2006 23:37

Merci Michel pour votre commentaire et  vos souhaits ...